photo de voyage sur l île Manitoulin
Rencontre avec les Indiens d'Amérique sur l'île Manitoulin

Voilà quelque temps que je voulais visiter l’île Manitoulin. Claire et moi, nous sommes donc partis en roadtrip sur cette magnifique île au nord de l’Ontario. L’occasion d’en apprendre plus sur la culture native du Canada et de rencontrer des Amérindiens !

De Toronto au Chi Cheemaun…

Au départ de Toronto (Canada), notre périple a commencé par un passage à Collingwood… Après une soirée en famille, nous sommes partis tôt le matin direction Tobermory, un charmant port au bord de la Baie Géorgienne.

À Tobermory, nous embarquons pour le Chi Cheemaun. Ce drôle de nom, c’est celui du ferry qui nous emmène sur l’île Manitoulin.

Chi Cheemaun signifie d’ailleurs Grand Canoë en Ojibwé (dialecte parlé par les Amérindiens dans la région).

Notre traversée de la Baie Georgienne s’est faite sous la pluie. Pour une fois, le lac Huron avait des airs de tempête !

Tempête sur le Chi Cheemaun...

Première découverte sur le ferry…

À l’abri, sur le bateau, nous assistons à une présentation sur la culture native de l’île.

Un guide des parcs Canada, descendant aborigène de la région, nous offre une démonstration de chants amérindiens. Il nous explique que la plupart des peuples autochtones de l’île vivent de façon moderne comme vous et moi…

Ces peuples n’en ont pas pour autant oublié leurs racines. L’une des traditions des Indiens d’Amérique est d’organiser de grandes rencontres appelées Pow Wow.

Durant ces événements, c’est l’occasion d’échanger avec d’autres peuples autochtones, et de faire la fête en perpétuant les traditions… On apprend à ce moment qu’un Pow Wow a justement lieu en ce moment sur Manitoulin ! Peut-être une bonne surprise à découvrir ? On verra bien…

Arrivée sur l’île Manitoulin

Après 1 h 30 de traversée, en route vers notre camping ! Les noms indigènes des villages contrastent avec la culture canadienne que je connais…

C’est un drôle de mélange. J’en suis très surpris. Ici, on retrouve toute la campagne traditionnelle canadienne avec le confort moderne. On est loin de l’image des cow-boys et des Indiens véhiculés dans Tintin en Amérique !

Malgré cette modernité, il y a peu d’habitations. La culture native est bien présente. La nature semble vraiment particulière ici. Peut-être un peu plus diverse qu’ailleurs. Il y a des cours d’eau de partout sur l’île. Et de nombreux lacs… Surprenant pour une île !

Arrivé au camping, on installe notre tente sous la bruine. Puis, on roule au pas de course pour aller faire nos provisions. Il est 15:50 et le magasin alimentaire le plus proche est à dix minutes de route… Il ferme à 16:00 ! On arrivera de justesse avant la fermeture. :-P

En route pour le pow-wow !

Parmi les Indiens d'Amérique au pow wow de Wikwemikong
Parmi les Indiens d’Amérique au pow-wow de Wikwemikong

La pluie reprend de plus belle… Dommage d’arriver dans de telles conditions. Malgré le temps, nous décidons quand même d’aller voir le pow-wow. À 20 minutes de route de notre campement…

Direction la réserve indienne de Wikwemikong (qui veut dire « La baie des Castors »). Wikwemikong est une terre à part entière. C’est une Première Nation. Elle n’appartient pas au gouvernement du Canada, mais à différentes tribus ou peuples autochtones : les Ojibwés, les Outaouais et les Potawatomis.

Arrivé sur place, il y a pas mal de monde malgré la pluie. Le centre de Wikwemikong est rempli. Les gens sont réunis en cercle autour d’un grand espace vert où l’on assiste aux démonstrations.

Un peu comme à une fête de village, il y a aussi pas mal de stands où trouver des produits artisanaux (chaussons en peau…) ou pour de restaurer (j’ai mangé notamment du pain bannock ! Miam ! :-P)…

Place aux chants amérindiens et à la danse !

Les femmes se préparent à concourir pour les danses amérindiennes...
Les femmes se préparent à concourir pour les danses amérindiennes…

Chaque tribu se prépare pour cette fête qui dure plusieurs jours. C’est l’occasion de participer à des concours de chant et de danse en costumes traditionnels.

J’ai été surpris de voir que les peuples qui participent aux concours de ce pow-wow viennent aussi bien des États-Unis ou du Canada.

Les costumes sont très différents d’une personne à l’autre, ils sont souvent ornés de plume ou de peau. Les danses varient en fonction des rythmes des tambours. Elles peuvent aussi être pratiquées par les femmes…

Traditionnellement pour le chant, les hommes se regroupent autour d’un grand tambour. Le but est d’obtenir une seule voix et de battre le rythme à l’unisson.

Mes impressions sur cette expérience unique…

Les hommes se préparent à danser lors du pow wow sur l'île Manitoulin
Les hommes se préparent à danser lors du pow-wow sur l’île Manitoulin

Quand on observe tous ces costumes, ce chant, ces danses, les tambours qui grondent, on assiste à une alchimie unique… Quand je repense à cette expérience, je ressens encore les battements du tambour qui résonne dans mon ventre !

Quelques images valent mieux qu’un long discours… Vous trouverez bientôt ici un aperçu en vidéo ! Le montage est en cours… Plus que quelques jours d’attente !

À parcourir les stands du Pow Wow, je me rends compte que tout cela est bien réel. On dépasse le simple folklore ! Vêtements, soins de santé, chasse, nourriture… Les Amérindiens ont un savoir-faire unique.

Ces fortes traditions sont toutes axées sur la nature qui nous entoure. À travers l’ile Manitoulin, on découvre une faune et une flore unique. Seules les tribus originaires de l’île en connaissent les secrets.

Bilan sur cette première partie de voyage

Les Amérindiens chantent autour du tambour chamanique
Des Amérindiens chantent autour du tambour chamanique…

Malgré la modernisation, les Amérindiens savent encore vivre et se soigner grâce aux plantes et à la nature qui les entoure. Je suis persuadé que notre monde moderne a encore beaucoup à apprendre de ces peuples fascinants !

Cette première partie du voyage nous donne envie d’explorer l’ile plus en détail. L’île Manitoulin nous réservera encore quelques surprises… Mais ça, c’est encore une autre histoire…

À suivre !

Et vous ? Avez-vous déjà vécu une expérience ou rencontré un peuple loin du monde moderne ?

Partagez vos impressions dans les commentaires !

Réactions sur Facebook

commentaires

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here