Photo voyage décalage horaire

1Vous avez dit Jet Lag ?

Si vous ne savez pas encore ce qu’est le Jetlag, c’est que vous n’avez pas encore lu la première partie de cet article. Rendez-vous donc si besoin ici pour redécouvrir mes 5 premières astuces à préparer avant le départ.

Dans cette deuxième partie, je vais vous donner cinq conseils pour lutter contre le décalage horaire en vol, ou une fois arrivé sur place.

J’ai découvert certaines de ces astuces en préparant ce billet. Cette fois-ci, on se concentre sur les choses que l’on peut faire même si on planifie son voyage en avion à la dernière minute…

Allez, on se lance ! Cliquez sur les flèches en haut de l’article pour découvrir chaque astuces ou faites glisser cette page vers la gauche pour lire la suite !

2Une douche froide pendant l’escale…

Je vous vois déjà l’air tout étonné à lire ce titre…

Si vous avez une escale d’une heure ou plus, l’eau froide va vraiment vous aider a vous revigorer. D’un point de vue scientifique, un simple débarbouillage à l’eau froide permet de favoriser la circulation sanguine.

Si il n’y a pas de douche dans votre aéroport, passez au moins votre nuque et visage à l’eau froide pour contrer les effets de l’altitude.

Le décalage horaire inspire les voyageursSachez que les aéroports de Hongkong, Abu Dhabi, Melbourne ou Frankfurt vous offrent des douches à disposition. Dans ce cas, vous n’aurez plus d’excuse.

Une douche froide, ou tiède (moins de 39 degrés celsius) vous permettra également de rafraîchir vos jambes (les coureurs connaissent déjà ce truc).

Sérieusement, essayez, ça change tout !

3Faites du sport une fois atterri !

Dés que vous sortez de l’aéroport, si ce n’est pas encore l’heure de se coucher, alors c’est le moment de vous dépenser ! Aussi dur que vous avez envie d’aller vous coucher, faites un peu d’exercice et couchez-vous vers 21h.

20 minutes de jogging, une séance de natation, de vélo ou même de Yoga vont permettre de réguler votre rythme naturel. Le plus tôt après l’atterrissage, le moins vous sentirez les effets du jetlag les jours suivant votre arrivée.
A morning jog by Vince Alongi, on Flickr

4Un steak, il n’y a que ça de vrai !

Un steak, ou des protéines, c’est ce qui va vous aider à rester éveillé pendant la journée. Les protéines comme la viande, les œufs, ou le poisson contiennent des acides aminés.

Ces acides aminés maintiennent notre cerveau éveillé et nous empêchent de somnoler… C’est en fait tout le contraire du riz ou des pâtes par exemple !

En effet, les aliments qui contiennent du glucose bloquent l’activité des cellules orexines dans l’hypothalamus (l’aspect scientifique est décrit ici), d’où notre envie de somnoler après un bon cassoulet ! :-P

En voyage donc, consommez des repas légers mais riches en protéines en journée, et pensez a un menu avec moins de viande et plus de glucides le soir pour vous stimuler votre sommeil à la bonne heure.
Leon's Steak House, North Hollywood, CA

5Une douche chaude avant de dormir

Une bonne douche chaude avant de dormir, ça parait simple, mais c’est la base que beaucoup oublient, ou remettent au lendemain à cause de la fatigue du voyage…

La douche chaude, contrairement a un bain, permettra de dégourdir ses muscles après être resté longtemps assis dans l’avion. La douche permet aussi effet massant. Votre dos et nuque, qui sont mis à rude épreuve en altitude, apprécieront !

Si vous préférez vraiment prendre un bain (souvent impossible en auberge de jeunesse), vous pouvez ajouter du sulphate de magniésium (ou sel d’Epsom) dans l’eau. Si vous arrivez en Amérique du nord par exemple, vous le trouverez dans n’importe quel drugstore !

Sinon, quelques gouttes d’huile essentielle de lavande dans le bain, ça marche aussi pour se détendre avant de dormir… C’est aussi plus facile à transporter dans son sac à dos !

6Ou ne pas changer d’heure du tout !

Ça parait un peu simple, non ? Mais si vous restez sur place pendant 3 jours ou moins, c’est ce qu’il y a de plus efficace !

Si votre destination n’est qu’une courte étape, vous allez stresser votre organisme plus qu’autre chose à chercher à vous ajuster sans cesse.

Sans préparation et sans suivre ces astuces, il faut généralement compter 2 ou 3 jours d’adaptation pour un décalage horaire de 6 heures environ. Pensez-y !

Orange horizon by Falcon® Photography, on Flickr
Orange horizon by Falcon® Photography, on Flickr

7Conclusion…

La première question à se poser si vous partez en avion est la suivante :

où serai-je dans 5 jours ?

A partir de là, vous devrez connaître la véritable destination pour laquelle vous adapter.

Vos activités une fois sur place peuvent également vous influencer… Si vous partez pour une longue randonnée et dormez sous la tente, en pleine nature, la préparation au décalage horaire n’est pas autant importante que si vous allez visiter une grande ville.

En fonction de la latitude, le soleil se couche plus ou moins tôt. Je me souviens lors de mon voyage au Costa Rica, Le soleil se lève très tôt. Il fait souvent nuit noire à 19h. Les habitants commencent donc leur journée beaucoup plus tôt comparé au Canada.

Avant de partir donc, définissez l’objectif de votre voyage, puis renseignez-vous sur les coutumes locales si besoin, avant de commencer votre adaptation.

Laissez aussi un peu de place pour l’imprévu, c’est souvent comme ça que les voyages sont les meilleurs !

Un peu de lumière naturelle pour lutter contre le jetlag...
Heraklion at sunset by Jan Fidler, on Flickr

Réactions sur Facebook

commentaires

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here