Sur un sentier de rando en raquettes à neige... Photo de Dino Reichmuth
Sur un sentier de rando en raquettes à neige... Photo de Dino Reichmuth

Comment se préparer, s’habiller et s’équiper pour une randonnée en raquettes à neige ? Je vous donne tous mes conseils après avoir vécu ma première sortie en raquette au Canada. Voici le guide complet pour bien débuter et profiter de la neige en hiver !

Il y a quelques jours, j’ai vécu ma première randonnée en raquettes. Je suis parti avec mon club de randonnée, le Toronto Bruce Trail Club. Il faut dire que je n’ai pas l’habitude de pratiquer des sports d’hiver. J’ai donc fait un peu de recherche sur la manière de s’équiper pour partir en randonnée en raquettes, des pieds à la tête…

La raquette à neige, qu’est ce que c’est ?

La pratique de la raquette est une pratique ancienne. L’origine est plus ou moins incertaine. Son invention date d’environ 4000 à 6000 ans… On à retrouvé les premières raquettes en Asie centrale. Au fil du temps, de nombreuses variations de raquettes sont nées avec les pionniers en Scandinavie, Amérique du Nord ou ailleurs…

La raquette à neige aujourd’hui, c’est un peu comme le ski. Il y en a pour tous les goûts et toutes les formes ! Certains vont en haute montagne, d’autres chassent… Il existe même des raquettes pour courir en pleine neige ! De mon côté, je suis resté conservateur, je fais de la rando en raquettes.

Comment s'équiper pour votre première randonnée en raquettes à neige...
la raquette à neige, photo de Greg Rakozy

Préparation physique pour une balade ou rando en raquettes.

Faire de la raquette à neige est accessible à tous. C’est un peu comme la randonnée ou le ski. Il n’y a pas de limite d’âge. L’important est de connaître ses limites et de savoir quel type de terrain vous attend, surtout lorsqu’on pratique occasionnellement pendant les vacances ou les week-ends.

Pour cette première sortie, je suis parti en groupe, avec 2 guides randonneurs du Toronto Bruce Trail Club. Nos sentiers de randonnée se situaient sur le domaine skiable de la Horseshoe Valley, en Ontario, au Canada. Nous avons marché en raquettes sur un peu plus de 12 kilomètres sur 3 sentiers avec différents niveaux de difficulté.

À plusieurs moments, les guides nous ont donnés la possibilité de « décrocher » du groupe et de rentrer au chalet… Ça n’aurait pas été forcément le cas si j’avais été avec mon club en pleine nature. En effet, il est plus difficile de quitter le groupe et d’abandonner si vos jambes vous lâchent avant 10 kilomètres en milieu complètement sauvage ! Voilà pourquoi il est important de se préparer physiquement quelques semaines avant votre randonnée en raquettes.

Pour la préparation, je vous recommanderai un peu de course à pied, du vélo et/ou de la randonnée pédestre 2 ou 3 fois par semaine avant de vous lancer pour une distance de 10 kilomètres.

Sur le sentier de rando à raquette, dans la Horseshoe Valley
Sur le sentier de rando à raquette, dans la Horseshoe Valley

Comment s’habiller pour une rando en raquette à neige ?

C’était pour moi la grande question ! Difficile parfois de trouver la réponse… Beaucoup vous diront qu’il n’y a pas d’équipement idéal. J’ai donc décidé de partager avec vous l’équipement que j’ai utilisé.

J’ai choisi de porter plusieurs couches de vêtements. L’ensemble de ces différentes couches vont vous permettre d’économiser de l’argent sur le long terme, mais aussi réguler votre température corporelle plus facilement qu’avec une combinaison de ski. On ajoute et retire les sous-couches plus facilement si on a trop chaud ou froid…

3 couches de vêtement pour protéger ses jambes :

  • Des chaussettes de randonnée

On évite les chaussettes en coton qui absorbent l’humidité. Les chaussettes de randonnée permettent d’évacuer la transpiration et d’éviter les ampoules.

  • Des collants de ski de fond

Au Canada, on appelle ça des Long Johns. C’est une paire de collants thermiques en polyester qui vous collent à la peau et évacuent la transpiration loin de votre peau. Idéal pour les températures négatives !

  • Un bas de jogging synthétique

J’ai opté pour cette solution comme couche intermédiaire, simplement pour des raisons économiques. Ici, on pense à rester libre de mouvement. Encore une fois, on évite la laine et le coton qui emprisonnent l’humidité.

  • Un pantalon de ski coupe-vent et imperméable

C’est un pantalon de ski coupe-vent, imperméable… Un peu comme les k-way, il protège de la pluie. L’avantage est que ce pantalon est léger et qu’il agit comme une coquille de protection. Avec ça, peu importe si vous tombez dans la neige ou si il pleut, vous restez au sec !

3 couches complémentaires pour le haut :

  • Un maillot thermique à manches longues

Le tissu est en fait similaire aux collants. Grâce à cette première couche, j’ai pu même me passer d’un gros blouson d’hiver lors de ma première année d’arrivée au Canada… Ce maillot remplace le traditionnel t-shirt en coton que vous portez sous vos vêtements. Le but est d’éviter que votre transpiration vous refroidisse. On évite la sensation désagréable du dos qui transpire en hiver !

  • Une veste polaire

C’est la couche intermédiaire épaisse qui vous tiendra au chaud par des températures négatives importantes. Le fait qu’elle soit en polyester permet de laisser passer la transpiration sans la retenir comme le ferait le coton ou la laine.

  • Un coupe-vent imperméable

C’est en fait le même blouson imperméable que j’utilise en été ! Une simple coquille de protection… Elle me protège du vent, de l’eau et de la neige ou de la pluie en hiver également !

À prévoir aussi :

  • Une écharpe
  • Des gants imperméables
  • Un bonnet
 Première rando en raquettes !
Votre serviteur, lors de ma première rando en raquettes !

Choisir ses chaussures pour une randonnée en raquettes à neige

Faire de la raquette à neige, c’est un peu comme faire de la randonnée. La seule différence est que si la neige est un peu molle, on peut facilement se retrouver avec les pieds mouillés ! Pour éviter ça, il faut choisir des chaussures de randonnée complètement imperméables.

Je vous déconseille les chaussures en mesh, même si elles sont dites imperméables… Elles sont résistantes à la pluie et à la neige, mais après plus de 6 heures de marche dans la neige, il y a de fortes chances pour que vos pieds commencent à être mouillés.

Je vous conseille des chaussures de randonnées molletonnées avec du Gore-Tex, de cette manière, vous gardez vos pieds au sec, même si vous marchez par mégarde dans une flaque d’eau ! Ce type de chaussures est plus étanche et adapté aux sports de plein air.

Choisir ses raquettes à neige et ses bâtons pour une randonnée en hiver…

Pour choisir ses raquettes à neige et ses bâtons de randonnée, il faut tenir compte de son poids et de sa taille. Il est également nécessaire de connaître le type de terrain qui vous attend.

Si c’est votre première sortie, je vous recommande de louer vos raquettes à neige dans un magasin outdoor ou directement dans la station de ski où vous allez obtenir votre forfait. Ainsi, vous serez bien conseillé en fonction du terrain qui vous attend et vous pourrez essayer vos raquettes à neige avant de vous lancer.

Une fois les raquettes enfilées, n’oubliez pas vos bâtons de rando. On peut facilement s’en passer si le terrain est plat, mais en montée comme en descente, vous les trouverez très utiles !

Pensez à préparer votre sac à dos pour la randonnée…

Faire de la raquette, c’est plus physique qu’il n’y paraît. Aussi, il vaut mieux partir avec un petit sac à dos pour plus de sécurité. De mon côté, voici ce que je vous recommande d’emporter au moins :

  •  1 bouteille d’eau d’un litre et demi
    Plus il fait froid, plus vous allez avoir besoin de vous réhydrater.
  • quelques barres énergétiques
  • Une paire de chaussettes de rechanges. 
  • Une petite trousse de secours 

Voilà ! vous êtes parés !

Vous voilà prêt pour partir en randonnée en raquettes à neige ! Pensez à partager votre expérience dans les commentaires… Bonne balade ! ;-)

Choisir son équipement pour une sortie en raquettes... Photo de Alec Moore
Choisir son équipement pour une sortie en raquettes… Photo de Alec Moore

Quelques articles pour prolonger le voyage à pied :

1 commentaire

  1. Les raquettes, ça doit vraiment cool pour se promener dans des endroits ou personne ne passe jamais en hiver! Je préfère la vitesse du ski alpin, mais il faudrait que je tente un jour quand même!

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here