Pourquoi partir voyager seul
Pourquoi partir voyager seul | photo par Clem Onojeghuo

Chaque voyageur est passé par là… Avec cette envie de partir maintenant, ou de partir voyager seul. Vous avez la même envie et vous hésitez encore… Ne remettez plus le voyage de votre vie à demain. Voici 20 bonnes raisons de partir voyager seul pour vous inspirer et vous aider à vous lancer !

1 — Remettre votre rêve à plus tard est la plus grosse erreur de votre vie.

Vous hésitez. « Peut-être dans quelques années » ou « Je voyagerais après mes études »… La vérité est qu’on utilise tous les mêmes excuses… En fait, lorsqu’on n’a jamais voyagé seul(e), on a tous cette peur au ventre qui nous ralentit !

Cette peur, c’est simplement celle du changement. C’est cette petite voix avec laquelle on se demande si on est vraiment capable de partir en voyage et laisser tout le reste de côté.

Remettre son voyage à plus tard, c’est procrastiner sans cesse pour au final ne jamais partir ! Tellement de choses se passent durent un voyage. Voyager sera peut-être la belle expérience de votre vie. Ne la laissez pas s’échapper !

2 — Partir voyager seul est une des plus belles manières de s’ouvrir l’esprit.

Oui, voyager ouvre l’esprit. On prend son sac, on suit sa route… Au départ, notre réflexe est de se protéger. Puis au fur et à mesure de nos rencontres, notre esprit s’ouvre. On regarde la vie différemment. Ce qui nous paraissait impossible un jour devient possible le lendemain. Le monde que l’on traverse devient notre allié. On apprend à s’adapter et à s’ouvrir aux autres.

Voilà aussi pourquoi il est bon de voyager seul. Pour élargir son regard. Pour retirer ses œillères. Pour découvrir, la vie comme elle est vécue ailleurs… On en ressort enrichi.

3 — Partir voyager seul(e) ne coûte pas si cher

Voyager coûte cher. Ce n’est pas vrai. Voyager à pied ne coûte presque rien. Prendre l’avion ou le train ne coûte pas plus cher que d’aller dans un bon restaurant…

Les voyages qui coûtent cher sont une idée préconçue. On peut toujours économiser pour voyager. C’est une question de priorité. Certains économisent pour s’acheter de beaux habits ou des places de concert, on peut aussi faire de même pour des voyages.

Aussi, beaucoup d’outils existent pour savoir comment et quand réserver son billet d’avion ou de train au meilleur prix. Un peu de patience et d’organisation feront le reste. Après, il est toujours possible de voyager à pied, ou en stop si vous ne voulez pas vraiment économiser.

4 — S’expatrier est une bonne manière d’améliorer son CV.

Les employeurs adorent voir des candidats avec de l’expérience internationale. Cela reflète une certaine flexibilité de la part de ceux qui cherchent un emploi.

Dites vous aussi que vous avez quelques atouts supplémentaires après avoir voyagé. Vous serez aussi considéré comme plus autonome, meilleur travailleur en équipe et même bilingue si vous séjournez plusieurs mois à l’étranger.

Les voyages ou une expatriation de quelques mois, c’est une expérience de vie accélérée qui vaut bien plus que de « l’expérience professionnelle » demandée par les employeurs en France…

photo de Grand Central Station de New York
Grand Central Station de New York | Photo par Vincent Beau

5 — On n’est jamais vraiment seul lorsqu’on voyage.

Beaucoup d’entre nous ne veulent pas voyager par peur de se retrouver seuls… Le fait de se déconnecter complètement d’Internet pendant les premières semaines de votre voyage va en fait vous aider à faire la rencontre d’autres voyageurs. La vérité est que vous ne serez pratiquement jamais seul. Vous allez être plus ouvert à faire connaissance.

Le meilleur moyen pour rencontrer d’autres personnes dans la même situation que vous, c’est de dormir en auberge de jeunesse. Si l’auberge dispose d’une cuisine partagée, c’est encore mieux pour faciliter les échanges autour d’un bon repas !

Les rencontres en voyage sont uniques, quelques fois intenses… Elles sont souvent authentiques et vous réserveront sûrement de bonnes surprises. Les gens que vous rencontrez en voyage deviennent souvent des amis fidèles, voir une seconde famille avec vous garderez contact très longtemps.

6 — Partir voyager seul, c’est être libre d’être, soit même.

En voyage, pas besoin de masque. Loin de ses proches, de la routine et de son confort quotidien, on est forcé d’être, soit même. On arrête de paraître. On vit d’abord pour soi et non plus pour d’autres.

Peu importe ce que les autres pensent. Loin du monde matériel, on revient à la base. Tout est plus simple. Le côté humain prend le dessus. C’est aussi pour cela que les rencontres en voyage sont si belles et si particulières…

7 — Le monde qui nous entoure n’est pas si dangereux.

Le monde est dangereux. C’est ce que vous diront vos proches. La vérité c’est qu’ils ont peur de vous voir partir… Ils n’ont peut-être jamais voyagé eux-mêmes. Il ne faut pas les écouter.

Très vite, vous vous apercevrez qu’il ne faut pas croire tout ce que disent les journaux. Les gros titres sont là pour faire vendre. Il vaut mieux apprendre à faire confiance à votre libre arbitre.

En fait, d’une manière générale, le monde est plutôt bon. En cas d’embûche, les gens vous aident. Le monde n’est pas aussi égoïste que certains vous laissent penser. Le monde est là pour s’entraider. Partez voyager seul dès maintenant et faites-vous votre propre idée !

8 — En voyageant, on découvre que le monde est beau.

Oui, le monde qui nous entoure est beau.

Difficile de s’en rendre compte en faisant chaque jour métro-boulot-dodo. On passe chaque jour devant les mêmes monuments à Paris où ailleurs sans même se rendre compte de la beauté des lieux

On passe tout prêt devant des chefs-d’œuvre d’architecture. Certains bâtiments ont une centaine d’années ou plus. Ils sont chargés d’histoire. Je repense à tous ces gens qui travaillé ensemble pour bâtir des villes comme Paris, Rome ou Lisbonne… Ces gens, ces chefs-d’œuvre, il est facile de les oublier.

Loin du quotidien, il fait bon de se transformer en touriste pour redécouvrir Paris à pied ou l’architecture d’un lieu passé presque inaperçu. Le voyage permet de redécouvrir ce qu’on à parfois oublié.

voyager seule
Voyager seule | photo par Sandis Helvigs

9 — Voyagez, c’est aussi découvrir la nature qui vous entoure

Certains voyageurs ont la soif des grands espaces… Que ce soit pendant un trek dans le désert, en randonnée pédestre, ou pendant une balade en raquettes, on redevient alors vulnérable aux éléments qui nous entourent.

Partir en randonnée, en pleine nature, c’est vider son esprit et retrouver son esprit d’explorateur. C’est l’esprit même du voyage. C’est un retour aux sources.

Avec le dépaysement vient la découverte d’une faune et d’une flore qui vous était auparavant inconnue. Vos sens deviennent beaucoup plus sensibles. Voilà pourquoi vous aurez vous aussi envie de protéger la nature.

10 — Le manque de temps n’est pas une excuse.

Vous n’avez pas le temps de voyager. Ce n’est pas une excuse. On a tous des emplois du temps chargés. À un moment ou l’autre, on a tous besoin de décompresser…

Vous avez bien le temps de regarder les 2 derniers épisodes de The Walking Dead. Vous pourriez prendre 2 heures pour sortir dehors… Commencez par explorer votre quartier ou votre ville. C’est un début.

Après tout, il y a 5 semaines de vacances en France, et au moins 10 jours au Canada. Vous pouvez bien faire une pause. Une simple balade à pied ou une escapade le temps d’un week-end…

Tout le monde peut le faire. La distance importe peu. Voyager, c’est un état d’esprit. Pas besoin de partir loin pour voyager. Pas besoin de prendre un billet d’avion non plus.

11 — Voyager, c’est découvrir d’autres cultures…

C’est prendre conscience du monde qui nous entoure. Chaque région, chaque pays que l’on traverse a quelque chose à vous apprendre.

En voyageant, on s’enrichit peu à peu de ces différentes cultures. On comprend peu à peu le monde qui nous entoure…

Comme un puzzle, on se rend compte que chaque pièce se complète. Peu à peu, voyager seul ne fait plus peur. Le monde est un tout. Apprenez à le comprendre à travers vos voyages.

photo Street Art, new-york
Street Art au coin de la rue à New York

12 — Voyager pour apprendre d’autres langues

Je me souviens lorsque j’ai appris mes premiers mots d’anglais… Je me sentais un peu comme James Bond. J’avais l’impression de pouvoir parler un nouveau langage codé. Je jouais à reproduire les accents…

Aujourd’hui, je suis bilingue. Pendant mes voyages ou en tant qu’expatrié, comprendre et réussir à se faire comprendre dans une autre langue à quelque chose de grisant… Le monde et toutes ces langues deviennent un peu comme un gigantesque terrain de jeux !

13 — Voyager c’est aussi se ressourcer

En partant voyager seul, vous allez vous déconnecter de votre environnement quotidien. C’est un excellent moyen de se remettre en question. Sans vraiment vous en rendre compte, vous allez prendre de la distance avec vos problèmes du moment.

Voyager à quelque chose de spirituel en soi. C’est une invitation à réfléchir sur soi même. Que ce soit en randonnée ou dans un train, le changement de paysage vous aide à faire le tri.

Le temps d’un trajet, ou d’une rencontre, vous mettez plus facilement vos problèmes de côté. Vous faites un retour à l’essentiel. Avec le temps, tout devient plus clair.  Le voyage va vous faire avancer.

14 — Réduire ses besoins matériels

Chaque jour, tout autour de nous, les médias entretiennent votre besoin de consommation… On vous fait croire que le bonheur c’est d’avoir le dernier iPhone, un grand écran plasma et de manger au macdo. On vous fait des offres de crédit pour dépenser plus.

Ce qu’on ne vous dit pas, c’est que tout ce confort matériel ne vous apportera pas vraiment de bonheur. C’est un cercle sans fin. On veut toujours plus.

Le voyage m’a permis de me séparer de tous ces biens matériels. Lors de ma première expatriation, j’avais emmené avec moi une énorme valise… Plus le temps passe, plus j’apprends à voyager léger, avec le strict minimum.

En voyageant, on fait le tri. On se rend compte que tout ce qui est matériel n’est pas vraiment utile. Tout se remplace. Juste les souvenirs restent !

Photo arbre automne au Canada
Ébloui par le soleil au Canada

15 — Partir voyager seul pour fuir la routine

Vous voulez fuir la routine ? Vous vous voyez mal passer votre temps entre métro, boulot, et dodo ? Voyager seul(e) va vous aider à trouver votre voie.

Ce n’est pas une recette miracle. Au bout de quelques semaines, quelques mois, une certaine routine va s’installer. Peu importe où vous partez et où vous vous expatriez. Certaines de vos habitudes vont vous rattraper.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que partir voyager seul va vous permettre de faire le point. C’est l’occasion de commencer votre vie sur de nouvelles bases.

16 — Voyager pour vivre le moment présent

Partir voyager tout seul, c’est apprendre à tout laisser derrière soi. C’est faire une pause. Peu importe la destination. C’est se retrouver seul(e) avec soi-même.

Au départ, on se sent un peu perdu, dérouté… Un peu comme si on devait préparer son propre marathon. C’est difficile de tout laisser. C’est difficile de se laisser aller. Quelques fois, avant le départ, le doute s’installe…

On se lance.

Et puis vient le moment du départ. Seul, avec votre valise, quelque part en Europe ou ailleurs, vous vous retrouvez dans un endroit inconnu. La beauté des lieux vous émerveille. Sans vous en rendre compte, vous venez d’apprendre à vivre le moment présent ! C’est aussi ça la beauté du voyage !

17 — Voyager n’empêche pas de garde contact avec ses proches

Je me souviens de mon premier voyage… J’avais 23 ans. Facebook n’existait pas encore et le premier moyen de communication en voyage était MSN Messenger.

Aujourd’hui, les moyens de garder contact avec ses proches n’ont jamais étés si nombreux. Partir voyager seul quand on est une fille ou un garçon est devenu quelque chose de commun. Cette peur de ne pas pouvoir communiquer n’à pu vraiment lieu d’être.

Beaucoup d’auberges de jeunesse proposent maintenant le wifi gratuit. Avec Skype et les réseaux sociaux, on peut communiquer avec ses proches de manière quotidienne si on veut… La vérité est que rien ne remplace le fait de pouvoir avoir sa famille physiquement près de soi.

Aussi, prendre un peu de distance avec ses proches a souvent quelque chose de bénéfique… Les retrouvailles sont plus belles. Les échanges familiaux sont beaucoup moins superficiels et vont à l’essentiel. Votre relation avec votre famille sera renforcée à votre retour.

Retour aux sources, loin des réseaux sociaux...

18 — Apprendre à maîtriser ses émotions

Quand j’étais petit, j’avais peur de tout. J’étais très timide. Pour tout vous dire, je suis encore assez peureux dans vie de tous les jours… Partir voyager seul m’a permis d’apprendre à maîtriser mes émotions et à aller plus facilement vers les autres.

Dans mon entourage, je suis maintenant l’un des premiers à aller parler à un inconnu si je suis perdu dans la rue. Je n’ai plus cette peur maladive d’entendre un « non » lorsque je pose une question.

Le fait de me retrouver fréquemment seul dans des endroits méconnus m’a endurci. Je suis globalement plus à l’écoute et plus à même d’essayer de nouvelles choses. Partir voyager m’a appris à mieux contrôler mes émotions.

19 — Voyager seul pour apprendre à être autonome

Peu importe où vous partez. Partez voyager seul ! Peu importe votre âge ! Peu importe si vous avez 20 ou 30 ans ou plus ! Le plus tôt vous partez, le plus vous tôt vous deviendrez autonome… C’est marrant comme on peut avoir peur de voyager en solitaire

Un des moments les plus difficiles dans la vie est de s’émanciper. Partir de chez ses parents et vivre par soi-même. On est pas toujours bien préparé pour ça. Étant plus jeune, j’ai moi-même beaucoup appréhendé ce changement… Jusqu’à ce que je décide de partir voyager seul.

Si vous avez la même appréhension, un seul conseil : préparez le voyage de votre vie et lancez-vous ! Ouvrez votre esprit vers le monde !

20 — Voyager c’est grandir

Partir voyager seul n’est pas un long fleuve tranquille. Mais voyager en solo va vous apporter de la sagesse. Comme un gamin, vous allez surement tomber, pleurer et vous relever… Vous allez vous faire pleins d’amis. Vous serez émerveillé par toute la beauté de notre monde. Vous allez devenir écolo.

Vous serez surpris par toutes ces cultures qui nous entourent. Comment elles sont si différentes et si complémentaires en même temps. Vous allez parler une autre langue ! Vous allez prendre le temps qu’il faut. Vous allez vous rendre compte que votre valise était trois fois trop remplie ! Vous allez refaire votre vie. Vous allez apprendre à vivre le moment présent.

Vous allez grandir. Alors, pourquoi encore attendre ? Vous allez adorer ! Vous verrez, vous n’allez pas le regretter. Allez-y, lancez-vous ! Partez voyager !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here